LIEN CORPS-ESPRIT

neurosciences, épigénétique, sciences cognitives, stress traumatique

En français

"Quand le corps dit non" du Docteur Gabor Maté

Gabor Maté est médecin et psychothérapeute, spécialiste en soins palliatifs. C'est une autorité reconnue mondialement pour ses écrits sur les traumas, les addictions, les troubles de l'attention et l'impact global des traumas/stress sur la santé et la vie.

 

C'est son seul livre traduit en français. Il parle du l'influence des stress et du stress post-traumatique sur la santé, de psycho-neuro-immuno-endocrinologie et d'épigénétique, évoquant plus précisément le rôle important du refoulement émotionnel et du manque d'affirmation de soi dans les maladies graves. Avec de nombreux exemples de patients suivis pendant des années, il évoque les nombreux traumas qu'un être humain peut vivre quand il manque de chaleur, d'écoute, de reconnaissance, de protection, d'attention et de connexion émotionnelle dans l'enfance, et comment cela se traduit par des comportements de (sur)adaptation à l'âge adulte et des traumatismes qui perdurent.

 

Gabor Maté a lui-même souffert de dépression, de diabète et a été diagnostiqué d'une maladie chronique soi-disant incurable à la cinquantaine. C'est d'ailleurs à partir de là qu'il s'est intéressé aux traumas en leur donnant un sens plus large que dans le monde psychiatrique traditionnel, incluant tous les traumas émotionnels/spirituels de l'enfance et leur impact sur la physiologie/le système nerveux. Il a aujourd'hui 77 ans et est en pleine forme, pratiquant le yoga et donnant des conférences dans le monde entier.

 

 

 

Bessel Van der Kolk, "Le corps n'oublie rien"

Livre tout aussi intéressant que le précédent, très éclairant. Psychiatre mondialement connu, l'auteur a accompagné au cours de sa carrière de nombreuses personnes présentant un SSTP (Syndrome de Stress Post Traumatique), allant des vétérans du vietnam aux adultes ayant vécus des sévices/maltraitances de toutes natures dans leur enfance. Il a éclairé le lien entre le vécu émotionnel, l'impact sur le système nerveux et le fonctionnement du cerveau, expliquant les causes réelles et multiples des symptômes et comportements à l'âge adulte.

 

Il explique les différentes approches pour aider les personnes à guérir en accédant à nouveau à leurs émotions, passant par le corps pour retrouver une intégrité intérieure, réguler leur système nerveux et le fonctionnement du cerveau.

 

 

 

"Le meilleur anti-douleur, c'est votre cerveau" de John Sarno
Le tout premier livre que j'ai lu en 2017, me mettant sur la piste du lien corps-esprit. Feu le Dr Sarno, précurseur dans les années 70, explique le rôle des émotions refoulées sur le corps, leur influence sur le système nerveux autonome (SNA) et de fait sur les autres systèmes corporels, considérant que toute maladie/douleur/pathologie est créée par les stress liés à la répression des émotions.
Livre très intéressant sur le lien corps-esprit, la psycho-somatisation mais avec une connotation plus large et riche que ce que l'on a l'habitude de penser. Il a découvert ce qu'il a appelé 'TMS' (Tension Myositis/Myoneural Syndrome ou The Mindbody Syndrome), en français ça donne STM, Syndrome de Tension Musculaire, ce qui est peu représentatif du lien corps-esprit et du fait que toute pathologie physique contient un facteur émotionnel (conscient/inconscient) et mental (croyances), selon lui à l'origine de toutes les douleurs et maladies chroniques que la médecine traditionnelle ne sait pas guérir.

 

Pour la refoulée émotionnelle de compétition que j'étais, ce livre a été très éclairant. J'ai bien compris à quel point la rage mais aussi peur/tristesse/colère/haine/frustration/jalousie/honte/culpabilité/rancoeur étaient des émotions que j'avais enfouies au plus profond de moi, me bouffant des tonnes d'énergie en plus de m'empêcher d'être authentique. Ça a été le point de départ pour aller dans mon ressenti, vivre mes émotions, les reconnaitre et les digérer.

 

Je n'ai pas accroché avec la méthode proposée par l'auteur car en se concentrant uniquement sur les émotions dues à des évènements du passé, on peut rester bloqué dans un travail de psychothérapie/d'analyse et pas assez dans le ressenti. L'approche de Sarno est uniquement psycho-émotionnelle et non pas holistique: c'est une condition essentielle mais ça ne suffit pas. Se fixer uniquement sur les émotions du passé empêche de regarder ce que l'on vit et ressens de manière globale au présent et de se poser les bonnes questions: quelle est la qualité de notre vie actuelle: qualité de notre nourriture + pensées + émotions présentes, qualité de notre environnement/nos relations, quelles sont nos activités physiques et de plaisirs, comment on se repose/se ressource, qu'est-ce qui nous pompe de l'énergie etc.

 

La manière dont on mène notre vie, la plupart du temps inconscient de ce qui nous anime et de qui nous sommes vraiment en dehors des formatages, crée les conditions propices à l'installation de la maladie à un moment donné.

"Le placebo, c'est vous" de Joe Dispenza

Il explique le rôle des croyances/pensées/comportements/émotions sur notre réalité/santé et comment tout cela influe le fonctionnement de notre cerveau (neuroplasticité/sciences cognitives), ce qui influence notre génome (épigénétique = ensemble des interactions avec nous-mêmes et notre environnement qui influence l'expression de nos gènes; à contrario de la génétique qui est la détermination figée de l'ADN).
Selon lui, la génétique a peu à voir avec les maladies chroniques (20%) car c'est l'épigénétique (80%) qui fait s'exprimer notre génome, celui-ci pouvant se modifier au fil de notre vie en fonctions de nos croyances/pensées/comportements/émotions. Il parle des effets de la méditation/auto-hypnose sur notre cerveau pour guérir. Il développe ce qu'est l'effet placebo et l'effet nocebo, et en quoi ils influencent le fonctionnement du cerveau, la biologie/physiologie du corps.

 

Livre très intéressant et pour autant je n'ai pas accroché avec sa technique méditative car les visualisations, c'est pas trop mon truc. Ce qui a néanmoins été étonnant pour moi à découvrir, c'est que notre cerveau est plastique et qu'il peut changer/évoluer en fonction de ce que l'on vit, pense et ressent. Rien n'est figé, tout est possible et surtout en matière de maladie chronique. Un changement de perception est nécessaire pour accéder à notre responsabilité concernant l'état de notre santé, et mettre les actions nécessaires en place afin d'auto-guérir.

 

Autre livre dans la même veine: "La biologie des croyances" de Bruce Lipton

 

 

 

En anglais

"The great pain deception" de Steven Ray Ozanich

Le même sujet que le livre de John Sarno puisque l'auteur a utilisé la découverte de Sarno, reprenant ses concepts (TMS, mindbody medecine etc.), expliquant comment il a réussi à sortir de près de 30 ans de douleurs chroniques atroces.

 

C'est toujours très inspirant de lire quelqu'un qui a connu l'enfer d'une santé faite de douleurs et de limitations multiples, qui témoigne de toutes les croyances erronées que l'on a sur le fonctionnement du corps, sur la santé, sur le système médical occidental, à quel point on peut suivre un chemin de souffrances pendant des années/décennies si l'on reste sur les sentiers battus de la médecine allopathique/fonctionnelle/chirurgicale, incapable de vraiment soigner les douleurs chroniques.

 

Il aborde plein de notions passionnantes sur le lien corps-esprit, l'impact des croyances, de la peur, de l'inconscient... The TMS Wiki pour plus d'infos.

 

Livre super intéressant qui m'a énormément aidée à diminuer la peur que je ressentais et les croyances que j'avais concernant la maladie: je croyais avoir un corps défaillant/cassé/malade, qu'il faut ménager à tout prix. Je croyais que les symptômes hyper impressionnants le prouvait, que je ne devais pas/plus bouger pour limiter l'aggravation de la maladie. J'avais continuellement peur par anticipation de toutes mes activités physiques/cognitives, même les plus petites. Je vivais en mode survie, avec la neuroplasticité de la terreur en boucle.

 

Ce livre est plus moderne/explicatif des mécanismes d'apprentissages de la douleur par le cerveau que le livre de John Sarno qui date quand même d'il y a plus de 25 ans: précurseur à l'époque, ça manque maintenant d'éléments notamment sur le SNA, la neuroplasticité et l'homéostasie (son livre plus récent, "The Divided Mind", est plus aboutit). Ce livre a eu bien plus d'effets sur moi que celui de Sarno, sans doute parce que depuis sa lecture plus de 3 ans avaient passé, j'avais évolué en compréhensions et appris à me connecter intérieurement.