AUTO-ÉDUCATION

Comprendre comment ton corps-esprit fonctionne est fondamental si tu veux retrouver la santé sur tous les plans. C'est d'ailleurs l'état naturel de ton organisme, la maladieSOI-DISANT incurable n'est là que pour t'indiquer les dysfonctionnements/disharmonies que tu as vécus sur tous les plans durant de nombreuses années + les manques de connexions à toi-même, probablement toute ta vie.

 

Tu n'es pas coupable, être inconscient est notre lot à tous! Auto-guérir signifie devenir plus conscient pour être véritablement responsable: quand on sait, on peut agir. Quand on ne sait pas (ignorance, inconscience), on ne peut pas agir et on attend de l'extérieur d'être pris en charge.

 

 

Dans le monde d'aujourd'hui, pratiquement tout le monde est stressé/traumatisé/refoulé.

 

Traumas de l'enfance, stresseurs constants/multiples, hygiène de vie peu optimale, esprit de performance/compétition, manques de repos/relaxation/joie/relations équilibrées et nourrissantes, difficultés à connaitre et à respecter ses besoins/limites, exigences envers soi-même, immaturité émotionnelle, mental qui court/rumine... Tout cela concoure à entraver la physiologie du corps et la sérénité de l'esprit, entravant le flux vital à un moment donné.

 

Je l'ai déjà dit et je répète: la maladie n'arrive pas le plus grand des hasards, elle se prépare DES ANNÉES avant qu'elle n'apparaisse concrètement dans ta vie. A toi de reprendre les rennes de ta santé sur tous les plans, la responsabilité de tes comportements, sans culpabilité de tes chois passés (tu as fait ce que tu as pu avec ce que tu savais), en changeant ce qui a été propice à l'établissement de tes problèmes de santé globale (psy + phy) et en devenant plus conscient de qui tu es vraiment en dehors de ta personnalité/égo - créée en réaction à tes traumas, stratégies de survie obligent.

 

Ton corps-esprit a des CAPACITÉS d'auto-guérison extraordinaires, et les médecins ne sont pas toujours les bonnes personnes pour t'aider à en prendre conscience. Ils ont étudié la biologie, les organes, les cellules, les dysfonctions métaboliques, mais jamais l'être humain dans son ensemble, en relation avec ses émotions/traumas et son environnement. Ils le savent au fond d'eux, ils sont loin d'être bêtes, mais ils ne voient pas les implications entièrement en ce qui concerne le pourquoi des maladies physiques. Et ils ont souvent peu de temps à consacrer à une investigation plus poussée de leurs patients et font face à beaucoup de souffrances en face d'eux, ce qui est très éprouvant car ils restent humains.

 

Les livres présentés dans les sous-onglets sont des pistes d'exploration sur la santé psychique + physique plutôt que les conseils de lecture: en fonction du sujet, tu pourras explorer d'autres auteurs.

 

Concernant les aspects physiques (yoga, respiration, alimentation, hygiénisme, régimes, détox), suivre les recommandations d'un livre au pied de la lettre peut aggraver un corps déjà hyper-exténué/douloureux. Même si sur le papier + dans les témoignages on peut lire que certaines solutions semblent merveilleuses, un corps qui a un label de maladie chronique invalidante ne réagit PAS de la même manière qu'un corps en (assez) bonne santé - du moins le corps d'une personne capable de sortir faire ses courses, travailler, conduire, discuter avec des gens, sortir le soir, faire du sport, même si elle se dit fatiguée/crevée.

 

Même le corps d'une personne qui a une fatigue chronique "standard" ou un burnout (qui résultent des mêmes causes que pour l'EM/SFC, fibro ou lyme mais avec plusieurs crans d'invalidité et d'expressions symptomatiques en-dessous) peut réagir différemment et supporter des pratiques qui te mettraient en crash direct. Vigilance, donc.

 

Rappelle-toi bien que ton système nerveux autonome est hyper-super-giga-sensibilisé, que tout évènement/émotion/activité/pensée peut déclencher le processus du SNsympa qui cherche à te protéger (des dangers, réels ou imaginaires) en produisant des hormones de stresssss à gogo + des symptômes en 1 nano-seconde (cerveau limbique,peur > amygdale > réaction hormonale aux stress, neuroplasticité de la terreur). Alors mollo sur toutes les pratiques que tu découvriras, je me répète. Elles peuvent faire plus de mal que de bien, j'en sais quelque chose!

 

 

 

 

 

A lire dans le blog:

 

 

Conditionnements éducatifs et neuroplasticité

 

Systémie, tout est relié

 

EM/SFC: un peu de tout 4